Qu’est-ce-que l’Internet Governance Forum et quels sont ses objectifs?

Le Forum sur la gouvernance de l’internet (Internet Governance Forum – IGF) a été créé en 2005 à Tunis, suite au deuxième Sommet mondial de l’ONU pour une société de l’information (SMSI). Il s’agit d’une plateforme mondiale offrant à tous les milieux intéressés (gouvernements, économie, société civile, milieux techniques et scientifiques) la possibilité de débattre de questions relatives à l’élaboration de règles de conduite dans le domaine de l’internet

Dialogue ouvert entre partenaires de même niveau
L’Internet Governance Forum (IGF) a été créé en 2005 à Tunis, suite au deuxième Sommet mondial de l’ONU pour une société de l’information (SMSI). Il s’agit d’une plateforme mondiale offrant à tous les milieux intéressés (gouvernements, économie, société civile, milieux techniques et scientifiques) la possibilité de débattre de questions relatives à l’élaboration de règles de conduite dans le domaine de l’internet (Internet Governance). L’IGF est une expérience menée par l’ONU hors du contexte intergouvernemental habituel de l’ONU et qui associe sur un pied d’égalité tous les représentants des milieux intéressés en tant que partenaires de discussion. Il n’y a pas de restrictions pour y entrer et chacun peut donner sa contribution à l’IGF.

Comprendre d’abord, décider ensuite
Les thèmes sont sélectionnés dans le cadre d’une procédure participative qui part de la base vers le haut. Rien n’est tabou et aucune décision n’est prise. L’IGF instaure un dialogue interactif sensé aider les intéressés du monde entier à mieux comprendre l’internet et les autres acteurs de la toile. En outre, il revêt une fonction de catalyseur et propose des idées, des solutions et des partenariats novateurs. Il permet à tous les participants issus du monde de la politique, de l’économie, de la société civile, ainsi que des milieux technique et scientifique de prendre chaque jour des décisions mieux fondées dans leur vie privée aussi bien que professionnelle.

Niveaux mondial, régional et national
Depuis le premier IGF d’Athènes en 2006, la conférence annuelle se déroule chaque automne sur un continent différent et regroupe de 1500 à 2000 participants. Dans la foulée, plusieurs dizaines de structures IGF nationales et régionales ont été créées spontanément. Rien qu’en Europe, il existe aujourd’hui une douzaine d’IGF nationaux ainsi que le Dialogue européen sur la gouvernance de l’internet, instauré en 2008 (EuroDIG.org); avec plus de 800 participants, celui-ci est devenu l’IGF le plus important après l’IGF mondial. Les structures IGF sont interconnectées et les discussions menées en réseau aux trois niveaux (mondial, régional et national).

Dialogue interactif plutôt que panel d’experts
La création d’un IGF suisse vise à permettre aux acteurs suisses de débattre eux aussi de manière interactive des questions d’actualité relatives à la gouvernance de l’internet. La prochaine manifestation organisée le 19 mai 2015 à Berne vise à mettre sur pied en Suisse également une plateforme IGF nationale d’échange permettant à tous les milieux intéressés de donner leur opinion et de procéder à des échanges avec les acteurs de la politique, de l’économie, de la société civile et de la science. Tout comme pour l’EuroDIG – l’IGF européen –, le dialogue ne sera pas mené en premier lieu par un groupe d’experts mais, si possible, par tous les participants placés sur un même niveau.

Partner

Universität St. Gallen, Research Center for Information Law FR
SWITCH
PARLDIGI
OpenData.ch
Open CH
ITSL (Fr)
Internet Society ISOC
EURALO
e-power für die Schweiz
Digitale Allmend
BIS (Fr)
BAKOM
Asut